Exemples de protection pluie

img-fluid

A vélo sous la pluie, c'est possible ! En plus de la protection textile, vous pouvez opter pour des accessoires innovants : porte parapluie Popins, capote RoofBi ou toit Dryve.

Exemples de protection pluie

Filtres actifs

  • POPINS
De -300€ à 300€
Fonctionne jusqu’à des vents ou une vitesse du cycle de 30 km/h
S’adapte sur tout type de guidon jusqu’à 2,4 cm de diamètre
Accepte tout type de parapluie dont la poignée est comprise entre 1,7 cm et 2,5 cm de diamètre
Hauteur et inclinaison du parapluie réglable (longueur du tube = 28 cm)
Très robuste : les parties métalliques du Popins (mâchoire et tube) proviennent de l’industrie automobile.
Conçu en France
Poids du Popins : 600 grammes
  • ROOFBI
De -300€ à 300€
Pour vous et vos enfants, le RoofBi assure une protection intégrale de tout le corps, jambes et pieds compris : sa longueur et sa largeur empêchent la pluie d’atteindre le cycliste.
Le RoofBi ne nécessite aucun outil, aucune préparation. Il est monté en 2 minutes sur n’importe quel vélo.
Livré dans une housse-sac à dos avec 2 fixations.
Même mouillé à l’extérieur et plié, l’intérieur reste toujours sec : réutilisable immédiatement.
Poches intérieures et bandes réfléchissantes
Conçu en France
De -300€ à 300€
Solution de toit principalement étudiée pour les vélos électriques.
Une forme inspirée des scooters C1 pour son aérodynamisme. Etudiée pour ne pas plier jusqu’à une vitesse de 30km/h.
La capote est flexible et se replie comme une tente popup.
Fixée sous le derrière de la selle et aux extrémités du guidon.
Poids : 1 kg.
Conçu en Suisse